PATRICIA BOIES : TALENTUEUSE OU PRÉSOMPTUEUSE?

MÉDIAS

Journal MOBILES- Saint-Hyacinthe – Samedi 11 juin  2007

Écrit par : Nicolas Humbert

Patricia Boies exposera 45 toiles à Artécadre à Mont-Saint-Hilaire sous le titre Le Féminin Organique du 22 juin jusqu’à la mi-juillet. L’inauguration de cette exposition, qui a reçu le soutien du programme gouvernemental Jeunes Volontaires, aura lieu vendredi 22 juin à 18h.

 

« J’ai exposé des techniques qui étaient nouvelles pour moi, dont le dripping*, confie Patricia Boies.  Ces toiles représentent la réconciliation avec les courbes féminines. J’ai ajouté organique à féminin parce que je ramène le féminin à l’essentiel : la nature. J’ai employé des couleurs terre et des jaunes très criards, avec des textures poreuses… Cette exposition s’inscrit vraiment dans le mouvement expressionniste. Mes parrains sont Pollock et Mirò. C’est de l’abstrait contemporain. »

 

Patricia Boies présentera également des bijoux en verre recyclé travaillé au chalumeau, qu’elle qualifie de « simples et élégants ».

 

Des affiches de ses toiles ainsi que des bijoux et des photos seront disponibles pour la vente dans le stand qu’elle tiendra du 9 au 12 août au Festival d’été de Beloeil.

 

« Mon but ? Devenir une icône. »

La jeune peintre se consacre également à la photo, au mannequinat et à la radio. Le premier juin dernier, elle a ouvert, dans son petit atelier de peinture sur le chemin de la Montagne à Mont-Saint-Hilaire, Room 28, un studio photo « pour tous ceux qui ne veulent pas une photo Sears ou Walmart, mais des images naturelles et humaines, une captation véritable du moment présent ». Avant même l’ouverture de son studio, Patricia Boies a été sa première cliente. Elle a réalisé, avec le graphiste Simon Vadeboncoeur, un press-book volumineux dans lequel elle montre différents aspects de sa personnalité artistique et de sa personne. Par ailleurs, elle animera entre le 8 juin et le 3 septembre, une douzaine d’émissions consacrées à la relève artistique pour la radio longueuilloise FM 103,3.

 

« Mes différentes activités peuvent paraître disparates, conclut Patricia Boies, mais tout est inter relié et je suis toujours très concentrés sur ce que je fais sur le moment. Mon but ? Devenir une icône. »

 

Talentueuse ou présomptueuse ? Le public jugera.

 

*dripping : « Technique consistant à peindre en plaçant la couleur dans une boîte de conserve percée, pendue au bout d’un bâton, et en la laissant couler sur la toile posée à plat […] », Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains de Jean-Pierre Delarge. Éditions Gründ. La couleur peut également être projetée avec n’importe quel objet.